29 août 2017

WII U : Zombi U

J’ai toujours aimé les jeux d’horreur. Ce n’est pas le fait qu’ils fassent peur qui m’a toujours attiré mais plutôt l’ambiance propre à ce genre de jeux qui me faisait vibrer. C’est pour cela que j’étais assez impatient de trouver sur mon chemin le fameux Zombi U de la WII U qui, en plus de ses atours, utiliserait correctement le gamepad de cette console. Et bam, le voilà.


Londres, son métro, Big Ben et … ses zombies.

Suite à une invasion massive de zombies, le monde a bien changé. Les rares survivants se terrent et tentent de survivre au jour le jour. Et en parlant de survivant, vous en êtes un. Apeuré, poursuivi par une multitude de mangeurs de chair humaine infectés, vous trouvez refuge dans le métro londonien. Et c’est là qu’un autre acteur entre en scène, une voix au loin qui passe par les hauts parleurs de la station. C’est le Survivant, un être un peu énigmatique caché dans son bunker personnel, vous accueille. Il va même vous offrir une tablette un peu spéciale permettant différentes actions comme détecter les zombies, pirater les caméras de surveillance et bien plus encore. C’est de votre nouvel abri que vous chercherez un moyen de survivre efficacement, peut-être de participer à la sauvegarde de l’humanité si ce n’est la vôtre. Rien n’est écrit … ni à qui vous ferez confiance, ni même qui vous serez.


Enfin, un gamepad utile.

Si mes premières minutes avec Zombi U ont été un peu difficile, j’ai vite fini par prendre la main de ce jeu un peu spécial. Pourquoi spécial ? Hé bien parce que le gameplay du jeu est véritablement ancré dans le gamepad, chose qui n’est décidément pas courante avec les jeux WII U. En gros, le gamepad vous sert à tout : à gérer votre inventaire et les objets que vous avez dans les mains, à scanner votre environnement pour voir s’il y a des ennemis proches, à crafter, à pirater des éléments, à recueillir des messages … C’est vraiment une boite à tout faire, ce qui ne me déplait pas du tout. D’une simple pression du pouce, vous changerez d’arme ou utiliserez un équipement, un passage sur l’écran ouvrira votre sac à dos et bien plus encore. Et je trouve l’idée de ne pas bloquer le temps autour du joueur lorsqu’on est dans son inventaire très bonne car du coup le joueur n’est jamais 100% en sécurité. Les contrôles sont assez corrects et j’ai vraiment apprécié le fait de devoir regarder avec sa tablette autour de soi pour scanner en profondeur son environnement car ça permet de rentrer encore plus dans le jeu. Bon, ça c’était jusqu’à ce que je découvre qu’on pouvait aussi le faire avec les sticks ce qui m’a un peu refroidi mais vu qu’on reste libre de choisir d’utiliser cette méthode ou pas … 


C’est sympa Londres by night.

Autre  chose que j’ai bien appréciée : l’univers du jeu. Oui on est dans un jeu de zombies on ne peut plus classique mais découvrir ainsi Londres et quelques particularités comme les gardes avec leur grosse moumoute sur le crâne est assez chouette. Les graphismes sont franchement corrects pour un jeu WII U même si il y a quand même des choses assez farfelues dans le tas. Sérieux, c’est quoi ce ces tâches qui polluent la vision de votre personnage ? On ne porte pas de lunettes ou de casque, donc non seulement c’est moche et dérange votre vision mais c’est en plus complètement incohérent. Ce genre de détails vous sortent complètement du jeu et surtout ne servent à rien. Mais revenons à nos moutons. Une des choses que j’ai fort appréciée dans le jeu est également le fait de pouvoir monter de niveau à force de tuer des zombies mais aussi grâce à votre temps de survie dans le jeu.  Mine de rien, çà aussi aide à renforcer l’immersion dans le jeu même si c’est parfois un peu abrupte quand, par exemple, d’un coup vous avez deux emplacement de plus dans votre sac. Ça se passe comment ? Il y a une petite fée qui vous coud des poches sur les côtés ? On va dire que c’est un peu récurent dans les jeux vidéo et on va vite passer à autre chose : l’ambiance sonore. Si elle est minimaliste, elle renforce encore l’ambiance du  jeu avec ses silences et ses bruitages par moment. C’est pas mal du tout.


Ceeeeerveaaaauuuuxxxx !

En revanche, on ne peut pas dire la même chose concernant l’intelligence artificielle des zombies. Celle-ci est parfois complètement à la ramasse avec des zombies qui ne vous voient pas à 1 mètres avec une lampe torche dans les yeux ou en faisant du bruit. Même en les fouillant ils oublient parfois de se relever alors qu’à d’autres moments il faut être très prudent. Mais en général, ça va quand même car après tout, ce ne sont que des zombies aussi. Une chose qui m’a également fait râler est la visée un peu imprécise des armes. C’est parfois très galère de toucher des ennemis et on en revient vite à utiliser constamment la batte de cricket en attirant à soi les ennemis un à un pour en plus économiser les munitions. Et puis, j’ai été assez perturbé au début de voir qu’on change constamment de personnage lorsque l’on meurt. Pourtant, c’est un moyen très sympa de justifier un « continue » et change même le point de vue du jouer avec par exemple un personnage plus faible, d’un autre sexe, ayant d’autres caractéristiques … Et comme dans un Dark Souls, on peut aller retrouver son ancien personnage pour récupérer son équipement, équipement qu’il est aussi possible de stocker dans son repère pour faciliter sa progression. Que reste-t-il d’autre ? Un autre détail un peu chaud est de se retrouver devant des zombies qui se réveillent au corps à corps et qui explosent au contact. Les premières fois sont exaspérantes mais on finit vite par les reconnaître au au loin. L’histoire … meh dirais-je car elle est juste passable. Mais au final je trouve que Zombi U est un bon jeu qui a une ambiance propre, pas très pesante quand même, et un bon gameplay. Et au vu de ce qu’il met en œuvre avec l’utilisation du gamepad, on peut vraiment lui pardonner ses quelques faiblesses.


La survie du plus malin.

Zombi U accompli tout ce que j’espérais et se permet même d’être intéressant à jouer. Si on passe outre les quelques défauts que j’ai pu citer dans cette critique, il reste un jeu assez bon avec des mécaniques de jeu  convaincantes. Du tout bon pour la WII U en somme.


Appréciation globale
8/10